lundi 18 janvier 2010

Mamori et saga, la mémoire du trait

Membre fondateur du collectif Double Négatif et vedette de l’univers vidéo underground montréalais, Karl Lemieux n’est pas un habitué des sentiers battus. Et pourtant, c’est au Musée d’art contemporain de Montréal qu’il a choisi de présenter sa dernière réalisation: Mamori.



Le format cinématographique qu’offre l’obscure salle Beverley Webster Rolph rend honneur au travail magistral et minutieux du vidéaste. L’énergie des traits de Karl Lemieux n’est pas sans rappeler les coups de pinceaux des maîtres calligraphes.


La quête de la simplicité et de l'essence du trait côtoie l’énergie animale évoquée par les ombres, le mouvement et la lumière de la très sensible pellicule. À cela s’ajoute le travail sonore du compositeur espagnol Francisco Lopez, une trame qui transcende le temps et le lieu vers le souvenir lointain du premier instrument d’expression de l’Homme : le geste. À voir absolument cet hiver, et ce plusieurs fois.

Deux étages plus haut, encore le trait, le noir et le blanc. La vidéo Volcano Saga (1989) de la pionnière américaine Joan Jonas nous rappelle toute la complexité de la matérialité du médium. L’incrustation et la performance vidéo au service de la fable, de la saga. Jonas la conteuse confrontant les faiblesses humaines.


Et déjà, le tableau et la craie.


Le trait.


Vingt ans plus tard, Joan Jonas en est toujours à sonder l’infinité de possibilités et de significations du trait. Reading Dante, sa plus récente installation présentée à la dernière Biennale de Venise, aborde le Mythe par la performance et le geste calligraphique.

Lors de mon séjour cet automne à la Biennale de Venise, j’ai pu capter un extrait de l’installation, en toute légalité. Je le partage avec vous, malgré la faible qualité d’enregistrement.


video

À voir: la très belle adaptation du poème de Judy McInnes Jr. Luv Junket. L'incrustation au service du mythe. http://www.clipser.com/watch_video/462439

À entendre: Ma découverte 2010, un blog à surveiller. Tout simplement inspirant. http://www.soundwalk.com/blog/

À lire: Tous les ouvrages du poète, écrivain et calligraphe François Cheng, particulièrement Vide et plein : le langage pictural chinois, aux Éditions du Seuil.