samedi 31 juillet 2010

L'atelier: le lieu absolu



Le plasticien français Bernard Lavier a dit: L'espace, c'est le luxe absolu.

L'artiste ou l'artisan qui désire créer se doit d'investir un lieu. Ou plutôt se doit-il d'investir dans un lieu de création, quitte à en laisser sa chemise. Une chemise perdue, un tablier retrouvé. L'atelier coûte cher, son entretien exige temps et sueur. Travailler dur pour pouvoir se permettre de travailler. L'artiste ne dispose que de 24 heures par jour pour gagner un salaire, développer sa pensée et articuler son propos, approfondir ses connaissances techniques des matériaux, rédiger et envoyer des dossiers dans l'espoir d'être vu, vivre, aimer et ultimement; créer.

Si l'espace est le luxe, le temps en est un tout aussi précieux. Pas seulement pour nous artistes, mais pour tous. Comme si nous combattions de toutes nos forces, à contre-courant, dans une mer déchaînée d'événements, de rendez-vous, de responsabilités, de deadline, de culpabilité et de déceptions. Vouloir atteindre la rive pour quelques minutes de paix. Un infime pourcentage de notre temps est voué à aimer, être aimé, être heureux et créer. Et pourtant, ce sont ces quelques minutes qui nous permettent de survivre aux nombreuses heures dépensées au fond d'une prison de performance.

L'atelier est pour l'artiste, un abri, un refuge. Un micro système solaire d'où émane une énergie infinie. Une cabane à oiseau géante, loin des cages et à l'orée des bois.

À faire: Tenter de préserver nos forces pour ce qui compte vraiment. Malgré tout.

À voir: Le travail d'Irène F. Whittome, qui a acheté toute une carrière de granit pour en faire son atelier. Quelques oeuvres de cette impressionnante artiste sont présentées au Musée des Beaux-Arts de Québec dans le cadre de l'expo Femmes Artistes http://www.mnba.qc.ca/femmes-artistes.aspx

À voir bientôt: La fondation Molinari inaugurera sous peu l'atelier du défunt peintre Guido Molinari à Montréal transformé en un lieu de diffusion http://www.guidomolinari.com/fondation.htm








Photographies de haut en bas:
Mon atelier (en construction)
Joan Mitchell dans son atelier
Bruce Nauman dans son atelier
Atelier de Francis Bacon