jeudi 25 novembre 2010

Tout est à refaire

Novembre et ses morts, la venue du gel et le sommeil des arbres.
Pourtant, il semble que la lumière soit plus douce que jamais.
L’atelier fissuré est baigné d’une chaleureuse mélancolie.




Novembre est le mois où ça prend fin.
Rien ne se perd, il ne reste plus qu’à créer.





Une exposition terminée, mes petits sont de retour à la maison.
Il faut de nouveau trouver un lieu physique de diffusion.
Pas simple de faire voir aux autres notre travail.
Pas facile de faire de l'art le centre de mon univers.
Je voudrais que mon art soit autosuffisant. Qu'il puisse s'offrir le
meilleur bleu phtalo du monde, qu'on puisse voyager ensemble.



Et alors, le doute et le découragement font place une très belle idée.
L'idée toute simple que l'art me suffit.
C'est novembre et tout est à refaire.
Ça me suffit amplement.


À voir: Des statues sous l'eau, délirant et touchant www.underwatersculpture.com/